À la fin du repas, on ne casse pas son verre : on le lave !

Ecouvillons voudrait, dans un premier temps, laver les bouteilles des productrices et producteurs motivés de Midi Pyrénées (ou même Occitanie). Si vous êtes productrice ou producteur de liquides, et que vous avez envie de faire laver des bouteilles ou si vous voulez filer la main pour que ce projet voie le jour, n'hésitez pas à nous contacter !

contact[at]ecouvillons.fr ou facebook.com/ecouvillons

Nous sommes une association de fait, mais nous deviendrons une association de loi 1901 quand cela nous semblera pertinent/nécessaire, et nous envisageons aussi de devenir à terme une Société Coopérative d'Intérêt Collectif.

Une courte histoire

Ecouvillons a commencé il y à quelques années, quand en discutant avec des brasseurs et des brasseuses, nous avons pris conscience que des producteurs et des productrices voudraient bien mettre en place un système de bouteilles consignées si seulement il y avait un service de lavage de bouteilles satisfaisant localement. Effectivement à notre connaissance, ce service n'existe pas en Midi-Pyrénnées...

En décembre 2015 au Salon International de la Sécurité et de la Qualité Alimentaire, nous avons rencontré Stéphane, de la Brasserie des Vignes, qui possède une machine à laver les bouteilles, dans l'optique de mettre en place ce genre de services. En début 2016, nous sommes allés voir cette machine à la Brasserie des Vignes. C'est à ce moment que nous avons pris ce projet au sérieux en nous disant que nous devions être capables de mettre en place ce type de service. Nous avons alors commencé à étudier la faisabilité de ce projet, nous nous sommes renseignés auprès de vignerones et de vignerons, de brasseuses et de brasseurs et de productrices et producteurs de jus. Nous nous sommes renseignés sur le prix des bouteilles, sur le volume de production des différentes productrices et producteurs, sur les volumes qu'ils et elles éspèrent pouvoir récupérer en consigne. Nous avons intégré le Réseau Consigne, lu différentes études de faisabilité, et nous nous sommes dit : "Ca va pas être facile, mais ça vaut le coup de le tenter !".

Théophile Rascagneres était donc aux Rencontres Techniques de la Consigne 2016. Pendant l'été 2016, il est allé à Lille, travailler avec Jean Bouteille pour aider la consigne et le vrac à se déveolpper et acquérir un peu d'expérience sur le sujet. Nous sommes maintenant en 2017 et Écouvillons cherche une machine à laver les bouteilles, et un local. Nous envisageons toujours d'utiliser la laveuse de la Brasserie des Vignes, mais nous étudions aussi d'autres pistes.